Le monde du travail est en perpétuelle évolution: les gens ont en effet de plus en plus la bougeotte, et n'hésitent plus à changer de travail pour voguer au gré de leurs envies. Et ils sont également de plus en plus nombreux à souhaiter s'émanciper du modèle salarial classique: beaucoup ont envie en effet de gagner en indépendance en devenant leur propre patron. Mais on ne devient pas chef d'entreprise du jour au lendemain: il faut en effet observer certaines précautions avant de se lancer dans la grande aventure de l'entreprenariat.

Créer sa société, mode d'emploi

Beaucoup de francais souhaitent aujourd'hui démarrer une nouvelle activité à leur compte. Mais ce n'est pas toujours facile de se lancer à l'aveugle: il est en effet nécessaire de bien se renseigner sur les différentes possibilités qui s'offrent à vous avant de créer votre entreprise. Vous devez tout d'abord déterminer le statut juridique à donner à votre société: si vous prévoyez d'exercer votre activité seul ou que vous n'avez pas ou peu de capital de départ, il préférable d'opter pour une société de personnes type sarl, moins risquée. Si en revanche vous souhaitez embaucher du personnel ou que vous disposez d'un capital confortable, optez plutôt pour la sas. Vous devez également trouver un nom qui ne soit pas déjà déposé à l'inpi: n'hésitez pas, et c'est même indispensable, à vérifier directement auprès de l'institut que le nom auquel vous pensez est disponible.

L'importance d'une formation

Aux débuts d'une entreprise, il n'est pas rare que le dirigeant doive se débrouiller seul pour lancer son activité, faute de pouvoir embaucher du personnel par souci d'économie. Il doit donc alors endosser à la fois les casquettes de trésorier, dirigeant et juriste. Il peut donc être opportun de suivre une brève formation afin de se mettre a niveau, et ainsi assurer la pérennité de son activité. Retrouvez les meilleures offres de formation sas.